:: Sources thermales Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour aux sources. [PV: Casey Johnson][+18]

avatar
Messages : 1523
Sucettes : 2056
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 23

Your Identity Card
Âge: 19 ans.
Amoureux: Conrad..?
Présent/Absent: Présent.
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Voir le profil de l'utilisateur



Kappei Hazama
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Ven 13 Mar - 14:52

Enfin les examens étaient terminés. J'avais révisé ces dernières semaines sans prendre de temps pour moi, et c'était fatiguant comme pas possible. Je pouvais enfin profiter de ce petit voyage dont je rêvais temps, afin de me reposer un peu le cerveau. Le trajet avaient été long car en bus, l'odeur des gens non lavés réveillés trop tôt empestait dans ce dernier, mais arrivé à destination, ce fût le dépaysement. Des montagnes à pertes de vue, aux arbres nus, jaunes ou oranges, se tordant, se dressant fièrement dans des parcelles de terre refroidit par l'hiver naissant. L'hôtel était en face de moi, une immense maison à moitié boisée, traditionnellement japonaise, comme je les aimais, à la toiture d'un bleu lagon d'une beauté indéfinissable. Portant ma valise d'une main, je m'y engouffrais, très vite pris en charge par l'accueillant personnel.

On s'occupait bien de moi, je fût nourris d'un repas d'un roi, comme je pouvais rarement m'en procurer. Puis, on me fit visiter, l'endroit était splendide, quoi qu'en pente, et donc avec beaucoup d'escaliers, mais sans réels problèmes. On m'informait des horaires de bus, des festivités, des endroits à visiter. Une perle. Je décidais alors de passer l'après-midi en ville pour m'acheter un yukata masculin d'un bordeaux et d'un pourpre à coupé le souffle. J'avais aussi visité un temple de Hôno-Hô-Ji, entouré d'un parc aux couleurs chaudes, de rouge, de marron, confronté à la clarté du bâtiment d'un blanc et bleu si pur. Après quelques emplettes, je revins à l'hôtel vers le début de soirée pour manger un coup. Je voulais certes aller aux bassins, mais pas trop tôt, pour y être seul. J'attendais donc que la nuit tombe pour éteindre la télé qu'on avait mis à ma disposition, m'attacher les cheveux en arrière dans un chignon et je partais vers le vestiaire pour homme des sources chaudes, m'engouffrant dans un petit escalier descendant, donnant sur la colline forestière en amont du village éclairé tout en bas.

J’arrivais au vestiaire et retirais mes vêtements un à un avant de nouer une petite serviette blanche autour de mes hanches. Je tirais la porte coulissante et scrutait les environs : malgré la vapeur bouillant de l’endroit, je ne voyais personne. L’énorme bassin sur le fond était entouré de pierres polies et de plusieurs bambous, le tout fermé par d’immenses panneaux du même matériau. Je me dirigeais à ma droite vers les panneaux de douche et m’assit sur l’un des tabourets boisés en face de ceux-ci. Avec le seau, je me versais l’eau sur le crâne pour ensuite me frotter la peau avec l’éponge et le savon, pendant plusieurs minutes ; l’hygiène corporelle et buccale était très importante pour moi. Les gens qui puent, encore plus que les gens normaux, c’est fuck. Enfin, je déposais ma serviette sur des grosses pierres pour me glisser dans la source, qui elle était d’une infinie détente. J’aurais pu aller dans la sauna à côté, mais là, j’avais envie d’être tranquille, pas de suer. Je me calais un peu plus loin en fermant les yeux contre plusieurs rochers, l’eau opaque m’arrivant au dessus du nombril. Pour en profiter un maximum, je m’affalais plus sur les marches aquatiques, pour m’immerger jusqu’aux épaules. Et puis, après une dizaine de minutes que j’avais passé à inspirer doucement en regardant le ciel étoilé, j’entendais le bruit de la porte coulissante bouger.




_________________



Invité


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 123
Sucettes : 263
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 23
Localisation : Pigfarts, It's on mars !!

Your Identity Card
Âge: 21
Amoureux: Nop
Présent/Absent: présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Casey Johnson
[✘SEME✘]
Jeu 19 Mar - 15:08
Ravivons nos désires

Il s'était levé très tôt ce jour là. Il était hors de question qu'il loupe sa première journée de vacances méritées. Des vacances qu'il prenait seul. Ces vacances étaient faites pour lui faire changer d'air, pour se libérer de toutes les tentions qui avaient put l'étouffé ces derniers temps. Pas qu'il se plaignait de sa vie loin de là ! Mais entre son père qui s'était lancé l'objectif de lui faire un frère pour rattraper « l’échec du premier » et le travail qui doublait de volume, il n'avait eut qu'une envie c'est d'appuyer sur la touche arrêt et faire un break de quelques jours. Certes les bains de foules allaient lui manquer mais il se rassurait en se disant qu'il serait plus frais après cette pose.

Il avait revêtu une tenue quand même chaude, l'hiver pointait le bout de son nez et il n'avait pas l'intention de tomber malade pendant ce cours moment de répit, même si les microbes ne semblaient pas l’apprécier autant que ses fans. Il avait donc enfilé un jean noir pas ample mais pas slim non plus, un pull mauve, un gilet assorti à son bas et une veste en cuire de la même couleur. Il avait ensuite posé ses lunettes sur le bout de son nez, enroulé une écharpe légère autour de son cou et couvert ses oreilles à l'aide d'un bonnet avant de fermer la porte de chez lui.

Plus les paysages changeaient et plus il relâchait la pression qu'il avait sur les épaules. D'ailleurs la première chose qu'il fit en descendant du taxi qui l'avait emmené loin du brouhaha et de la pollution de la ville, fut de prendre une grande bouffé d'air. Un air frais qui s'engouffra délicieusement dans ses poumons comme pour effacé les mauvaises molécules qu'il absorbait au quotidien.
Les lieux étaient splendides et très loin de l'urbanisation et ce paysage épuré était un appel à la détente.

Il referma la portière et fit glisser sa valise à roulette jusqu'à l'accueil où on lui donna les clés de sa chambre. Évidemment il n'oublia pas son fidèle sourire charmeur qui fit rougir le jeune femme à derrière le comptoir et parti après lui avoir fait un clin d’œil qui l'a fit glousser. Il aimait ce genre de réactions qui avaient le don d’accroître son estime, déjà bien élevé, de lui même. On ne change pas les bonnes vieilles habitudes.

C'est tout fier qu'il posa sa valise sur le lit et en sorti quelques affaires. Il s'accouda ensuite à sa fenêtre pour admirer la vu. Le soleil essayait temps bien que mal de réchauffer la ville même si l'air en était tout de même frais. Et c'est en regardant ce paysage qu'il décida, malgré son envie de faire la larve, de visiter cette douce campagne. Attrapant une écharpe qu'il avait sorti de son bagage il quitta le bâtiment pour allé baladé dans les alentours.

Il passa sa matinée dans le calme des pleines et son après midi dans la petite ville. Les gens y étaient agréablement sympathiques et simples, pas prise de tête comme l'était la population de la ville. Il profita de sa visite pour ramener des souvenirs aux personnes qu'ils considérait comme les plus proche de lui et bien sûr faire de l’œil aux quelques personnes qui avait réussi à capter son regard bleu.
Ce n'est que lorsqu'il ressorti d'un énième magasin qu'il remarqua que le soleil avait disparu derrière une montagne. Il ne pensait pas avoir autant flâné et pourtant. Il tourna les talons, un sac dans la main contenant tous les cadeaux, et regagna son lieu de résidence.

Il passa de prendre une douche rapide et enfila le kimono qu'il avait prévu pour son séjour  avant de rejoindre la salle de repas quasi vide pour exaucer les prières de son estomacs qui criait famine depuis quelques dizaines de minutes.
Il savoura chacun des plats, appréciant leurs saveurs qui apaisaient son pauvre ventre.

Repu, il décida qu'il avait bien mérité de profité des bains qui faisaient la popularité de cet endroit. Il avait donc parcouru les couloirs, une serviette sur l'épaule, impatient d'assouplir ses muscles endoloris. Il pénétra dans le vestiaire où il se débarrassa de ses vêtements, entoura ses hanches, faussement pudique de la serviette et coulissa le panneau derrière lequel se trouvait la meilleure partie des source.

Il fut accueilli par un épais nuage de vapeur qui rendait la vu très floue et tendit l'oreille. Aucun son ne lui indiqua la présence d'autres visiteurs. Souriant il s'engouffra lentement dans l'eau qui l'enveloppa comme une douce couverture jusqu'à s’asseoir dans une des courbes courbe du  bassin. Il ne put s'empêcher de soupirer d'aise en fermant les yeux.

C'est en sentant les ondulations de l'eau qu'il ouvrit un œil. Curieux il décida de faire le tour du bassin pour trouver la source de cette petite agitation, ce qu'il ne tarda pas à trouver. Il sourit de toutes ses dents en s'approchant doucement.


-Je ne pensais pas voir quelqu'un ici à cette heure, mais je dois dire que ça ne me déplaît pas autant que je l'aurais pensé
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1523
Sucettes : 2056
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 23

Your Identity Card
Âge: 19 ans.
Amoureux: Conrad..?
Présent/Absent: Présent.
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Voir le profil de l'utilisateur



Kappei Hazama
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Jeu 19 Mar - 15:19

Je n'avais pas bouger en entendant le client passer dans les bains, mouvant l'eau de part son corps. D'ailleurs, de la où j'étais, je ne voyais pas du tout son physique ; juste une vague ombre entre moi et les nuées de lourdes vapeurs. Je soupirais silencieusement, me laissant toujours porter par la chaleur si agréable du bassin. Puis, je me sentais petit à petit glisser lorsque l'eau m'arriva jusqu'à la bouche, me submergeant, alors d'un geste vif, je me remis vivement dans la position initiale, me frottant les bras, la nuque avec le liquide salée.

La personne qui était entrait s'agitait, semblant se lever pour partir. Il n'en fût rien car j'entendis soudainement des bruits de pas derrière moi, sur les pierres plates du chemin jusqu'à l'entrée. Je me retournais, car la personne semblait vouloir mon attention. Levant les yeux, j'eus un choc. Comment s’appelait-il déjà? Jessy? Leslie? Je ne me souvenais plus, mais il arborait un sublime sourire.

- Je ne pensais pas voir quelqu'un ici à cette heure, dit-il. Mais je dois dire que ça ne me déplaît pas autant que je l'aurais pensé.

Casey. Je m'en souvenais maintenant. Un chic type, agréable, du genre businessman galant et sans détours. J'avais bien aimé passer la nuit avec lui, très torride et incroyablement succulente. Je tentais de reprendre sur moi, affichant alors un grand sourire charmeur.

- Casey, c'est ça? Quelle surprise.

Que pouvais-je dire d'autre? J'étais réellement surpris. Après notre partie de jambes en l'air, nous avions "promis" de nous appeler, et finalement aucun de nous deux ne l'a fait. Personnellement, c'était juste que même si j'avais aimé passer du temps avec lui, mais des mecs pour me baiser, j'en avais à la pelle près de chez moi, alors évidemment, je n'avais pas d’intérêt à le rappeler.

- Comment vas depuis le temps?


_________________



Invité


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 123
Sucettes : 263
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 23
Localisation : Pigfarts, It's on mars !!

Your Identity Card
Âge: 21
Amoureux: Nop
Présent/Absent: présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Casey Johnson
[✘SEME✘]
Jeu 19 Mar - 15:21
Ravivons nos désires



Ce sourire il le connaissait, l'avait déjà vu quelque part. Il fouilla dans sa mémoire et revu en un fragment de seconde la nuit qu'ils avaient passé ensemble. Agréablement intense et qui avait réussi à le faire frissonner, si bien qu'il s'en souvenait encore. Chose rare lorsque l'on sait le nombre de personnes qu'il avait vu défiler pour seulement une nuit avec lui. Sa botte secrète ? Le doigté de guitariste qu'il avait acquéri au fil des ans, autant sur les cordes que sur le manche de l'instrument.

-La nuit que nous avons partagé t'aurait-elle fait oublier jusqu'à mon nom ?

Une étincelle d'amusement illumina son regard de glace. Égocentrique ? Lui ? C'est un euphémisme. Il n'en était cependant pas moins gentil. Il prenait soin de ses amants, certes dans le but de garder une image quasi irréprochable mais il n'était pas obliger de le faire. Les prendre puis les jeter n'était pas une méthode qu'il appréciait réellement surtout après qu'on lui ai offert une nuit passionnante et remplie d'activités diverses et variées.

Il s'installa à côté de ce jeune homme et s'accouda au rebord du bassin. Penchant la tête en arrière, il ferma les yeux, plongeant d'avantage sa nuque dans l'eau et posant l'arrière de son crâne momentanément sur le bord. Il poussa un profond soupir qui détendit tout son corps, une expiration qui décontracta tous ses muscles douloureux par la marche effectuée toute la journée.

-Je me sens apaisé, je respire enfin ! Rit-il, et toi qu'est ce que tu deviens et en quelle honneur ai-je la chance de pouvoir profité de la vue qui s'impose à moi ?

Avait-il tord d'aimer les jolies choses et les jolis paysage ? Il suivait des yeux les gouttes d'eau qui glissaient sensuellement  sur la peau de son interlocuteur jusqu'à rencontrer la surface ondulée de sa source. Elles traçaient malicieusement chaque courbe que formaient ses muscles et ses os. Les plus taquines longeaient celle de son cou  pour tomber dans une frustrante lenteur jusqu'à sa clavicule. Il ne se lasserait jamais de voir un homme comme une femme simplement habillé de ces perles cristallines. Il s'imaginait déjà à la place de cette molécule qui avait le droit de résider en dessous de son oreille.

Les vapeurs commençaient sans doute déjà à lui embué les méninges et il n'y opposait aucune résistance.  Après tout, il était en vacance !

lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1523
Sucettes : 2056
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 23

Your Identity Card
Âge: 19 ans.
Amoureux: Conrad..?
Présent/Absent: Présent.
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Voir le profil de l'utilisateur



Kappei Hazama
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Jeu 19 Mar - 15:23

Il n’avait pas perdu le sens de l’humour, c’était un fait. Je ris à sa blague ; des partenaires, j’en avais eu, c’était donc presque un miracle pour que je me souvienne du sien. J’avais, cependant, l’habitude de retenir l’appellation de la personne criée durant l’acte. Casey avait été un indéniable bon coup. Et j’étais en vacances, prêt à me reposer, mais aussi à m’amuser. Une joyeuse coïncidence de le croiser dans les parages. Son regard était ampli de malice : pire que moi. Je lui rendais un gloussement joueur en m’accoudant aux pierres chaudes derrière moi, bombant le torse, faisant ressortir mes bouts de chairs roses gentiment rentrés.

Il s’approcha de moi, de manière féline, presque érotique avant de prendre la même position que moi, mais toute tête en arrière. Son cou me faisait envie, il m’appelait. Il s’affaissait doucement, ondulant l’eau de son corps alors que je le reluquais sans vergogne. Le sel du bassin empêchait de voir à travers l’étendue liquide, à mon plus grand regret. Il me répondit enfin en riant, d’un joli sourire très communicatif. Et il me gratifia l’un de ses multiples compliments. Plus ça avançait, plus je me souvenais de lui, le gars sexy qui m’avait flatté jusqu’à gêne.

- Je viens me reposer quelques jours, rétorquais-je en m’approchant dangereusement de lui. Tu ne pouvais pas mieux tomber…

Mon souffle devint un peu plus rauque, mais toujours aussi contrôlé. Je savais jouer de mon regard, alors je n’hésitais pas un instant, je le fixais droit dans les yeux, devant de plus e plus proche de lui, jusqu’à ce que nôtre respiration caresse le visage de l’autre, jusqu’à ce que je sente son genoux contre le mien. Bien sur, je voulais le faire mariner. Je le regardais avec envie, me léchant les lèvres, encore un malheureux tic dévoilant mes intentions perverses. Je me penchais, léchant son corps du regard, plongeant dans le sien, le mien scintillant d’amusement.

- J’ai chaud…

Lui dis-je, en chuchotant dans son oreille. Les vapeurs me montèrent aux joues, je me redressais, reculant quelque peu pour ne plus le toucher du tout. Il savait que j’étais du genre à aguicher, à faire chier, sans forcément toucher. J’étais fort à ce jeu. Et j’aimais sincèrement jouer avec lui. Sauf qu’il connaissait mes techniques, mon corps, s’il s’en souvenait du moins, et il en avait l’air. Et c’était rare de rencontrer des coups d’un soir après le coup en question, même si je croisais et connaissais du monde, j’évitais de me taper mon entourage, depuis l’incident avec mon père.

Il devait se souvenir de mes zones érogènes, de mon cri de plaisir, de mon rire satisfait. Mon corps se raidit au souvenir de ses mains glissant sur ma peau, ses bras m’emportant contre son torse, me balançant par la cambrure. Je me tortillais volontairement sans cesser d’humidifier mes lèvres de ma langue rose, riant tout doucement. Je m’adossais à nouveau sur le côté bordure de la source en prenant une pose aguicheuse, lui lançant un regard félin, une invitation muette à assouvir ses désirs sur moi pendant cette nuit encore.

Spoiler:
 


_________________



Invité


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 123
Sucettes : 263
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 23
Localisation : Pigfarts, It's on mars !!

Your Identity Card
Âge: 21
Amoureux: Nop
Présent/Absent: présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Casey Johnson
[✘SEME✘]
Jeu 19 Mar - 15:25
Ravivons nos désires



Il se laissait lentement happé par l'ambiance et la chaleur de l'endroit. Il en avait le droit et il n'y avait personne pour l'en dissuader. Qu'il aimait cette entière liberté qui lui avait été offert et il se félicitait d'avoir choisi cette destination et cette heure pour explorer les bains. Comme quoi il avait vraiment l'instinct pour ce genre de chose. Quel don exceptionnellement utile ! Impossible de perdre son sourire charmeur dans ces moments là, il se sentait aussi à l'aise qu'un poisson dans l'eau. Il l'enviait d'ailleurs, cette eau qui savourait sa nudité sans aucune pudeur ni aucune gène. Il aurait pu l'envier mais les œillades du brun étaient suffisantes pour lui prouver que ce n'était pas utile. Après tout, c'est avec ce regard que tout vraiment avait commencer non ? Certes il l'avait chercher toute la soirée mais si ses souvenirs étaient exact c'est lorsqu'il avait vu cette étincelle briller dans ses prunelles qu'il avait compris son accord.

Il se souvenait très bien de cette façon de regarder avant, pendant et après leur nuit commune. Alors celui qui se plongeait actuellement dans le sien si fixement. Le proximité se fit aussi plus étroite jusqu'à ce que leurs peaux se touchent et que leurs respirations s’entremêlent. Il était toujours aussi tentant. Et cette langue taquine qui humidifiait de façon taquine ses lèvres. Son contrôle et sa manière d'agir amusait Casey. Il suivit le chemin que parcourrait ce muscle mouillé avant de se replonger dans ses mirettes.

-Oh si c'est du repos que tu veux je ferais mieux de te laisser.

Ses dents se dévoilèrent en un sourire qui reflétait sans aucun doute ses intentions. Intentions qui étaient loin d'être reposantes. L'un comme l'autre étaient endurants et la fatigue était à bannir du vocabulaire pour ce genre d'activité.

Son murmure glissa jusqu'à son oreille en laissant derrière lui un long frisson. Pourtant il s'éloigna de lui. Il rit, de plus en plus amusé de son comportement. Il appréciait sa façon de jouer, légèrement frustrante malgré toutes les portes qu'il lui ouvrait. Où aurait été l'intérêt s'il répondait directement à ses avances. L'excitation ne venait pas que dans l'acte en lui même, à quoi servirait les préliminaires sinon ! Non l'envie, bien que provoquer de différentes manières, devait grandir avant le vrai contacte. Pour lui il n'y avait rien de tel que le jeu du chat et de la souris pour éveiller toute sa testostérone. Bien évidement il avait eut des aventures avec des gens qui ne posaient aucune difficulté mais c'était loin d'être amusant.

Encore une fois il ne pouvait rien faire pour calmer les mots qui lui parvinrent au tympan. Jusque là il n'avait pas été du genre à rafraîchir ni la gente masculine ni la gente féminine. Non il était plutôt celui qui enflammait les corps et les esprits, celui qui aggravait les fièvres. Soigner les mal par le mal. Rien de mieux ! Enfin « par le mal », façon de parler !

Il pivota pour se mettre dans sa direction, posant le coude sur le bord du bassin et la tête contre la pulpe de son index et de son douce.

-Hm... moi qui aurait apprécié faire monter la température encore un peu plus, il soupira, presque de manière théâtrale, tant pis …

Même s'il voulait être plus sérieux il ne parvint pas à retenir ce sourire en coin provocateur qui le fit se mordre la lèvres inférieures pour ne pas qu'il s'étende. Il glissa ses doigts entre les mèches de ses cheveux pour les fixer sur l'arrière de son crâne. Effort inutile, puisque les mèches les plus courtes lui retombèrent devant les yeux.
Il se pencha vers son interlocuteur, de la malice plein les prunelles.

-Mais si tu as vraiment chaud, il serait peut-être plus recommandable que tu t'assois momentanément hors de l'eau. Je n'ai pas l'envie que tu me fasses un malaise ici et maintenant.

Oui c'était dangereux. Il ne savait pas ce que pourrait faire Casey de lui, alors que lui même n'était pas sur de ce qu'il ferait de quelqu'un d'inconscient. Il rit mentalement de son idiotie. Les étoiles de mer, très peu pour lui. Et puis l’extraire de cette eau trouble n'était pas plus mal et parfait pour faire plaisir à un de ses sens. Pourquoi priver sa vue d'un tel tableau, il était amateur de belle chose après tout.

-Ta présence m'est si agréable que je trouverais dommage de l'interrompre de cette manière.


lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1523
Sucettes : 2056
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 23

Your Identity Card
Âge: 19 ans.
Amoureux: Conrad..?
Présent/Absent: Présent.
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Voir le profil de l'utilisateur



Kappei Hazama
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Mer 25 Mar - 12:18

Ca, c'était clair et net ; je voulais qu'il fasse monter la température de façons à ce que je fasse un malaise. Je voulais qu'il embrase mon corps comme il l'avait déjà fait auparavant et qu'il me le rappelle en me marquant la peau au fer rouge, brûlant de désir. Je souris d'ailleurs d'avantage quand je vis ses lèvres se pincer, signe significatif qu'il retenait un sourire mal contenu.

Mon partenaire me conseilla de sortir de l'eau pour me calmer. Si j'avais envie qu'il me crame le bas-fond, je n'avais pas envie de tout rater par évanouissement. Je ne bougeais pourtant pas, bien décider à l'embêter, à le chauffer jusqu'à ce qu'il craque. Et je pouvais sentir qu'il se rapprochait doucement de moi.

Il me fit comprendre qu'il avait envie de plus. Ça m'allait très bien comme ça. Mon visage se rapprochait du sien tandis que ma langue passait inlassablement sur mes lèvres. Je le cherchais, donnant de petits accoues avec le nez tout en frôlant ses lèvres des miennes sans pour autant les toucher réellement. Mes yeux fouillaient dans les siens à la recherche de l’inconnu ; je jouais volontairement de mon regard car je savais qu'il faisait de l'effet.

Je décidais alors de reculer sans un mot et bougea pour me mettre devant lui. L'eau m'arrivait facilement au nombril, une fois debout. Puis, je le chevauchais en m'asseyant sur ses genoux, enroulant mes bras fins autour de son cou. Je le fixais sans un mot, les lèvres étirées jusqu'aux oreilles ; oui, ça me plaisait franchement.

Puis, après un petit temps d'appréhension, je me mis à faire des mouvements de bassin sensuels en pressant mon torse contre le sien, le tout en lâchant de petits bruits érotiques à son oreille. Je léchais celle-ci, la mordillant de temps en temps, parcourant son dos de mes doigts, me frottant toujours un plus contre son sexe.

- Ça te plait?



_________________



Invité


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 123
Sucettes : 263
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 23
Localisation : Pigfarts, It's on mars !!

Your Identity Card
Âge: 21
Amoureux: Nop
Présent/Absent: présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Casey Johnson
[✘SEME✘]
Sam 11 Avr - 8:56
Ravivons nos désires



L'idée de sortir n'avait pas l'aire d'être approuvée par son interlocuteur qui lui refusait la vue de son corps dans son intégralité. Seul son visage bougea jusqu'à ce que son souffle, aussi brûlant que l'air ambiant, ne rencontre la peau de son visage et cette langue taquine qui le narguait et de laquelle il ne pouvait détourner le regard. Il n'avait qu'une idée en tête c'était de la capturer entre ses dents et de lui infliger une douce torture. Son nez et ses lèvres prirent la relève de cette langue qui n'attendait que sa chute dans les méandres du plaisir. Très alléchante proposition à laquelle le frôlement de ses lèvres essayaient de lui faire dire oui.

C'est son regard enflammé dans lequel il se plongea qui aurait put le faire flancher mais par chance il se recula. Il aurait bien voulu en profiter pour se reprendre mais il eut à peine de temps de cligner des paupière qui était déjà debout devant lui. Et cette saloperie d'eau qui lui barrait encore la route. Il en aurait presque grogner. Inutilement puisqu'il ne tarda pas à s'installer sur ses jambes et de croiser ses bras derrière sa nuque sans le moindre complexe . Quelle position aguicheuse.
Il rit de son geste et soutint son regard et son sourire.

Il dégageait une telle attractivité qu'il ne résista pas longtemps à l'envie de toucher sa peau et glissa ses mains dans l'eau jusqu'à les poser sur les cuisses du brun. Il ne sait pas si c'est ce contact ou simplement une coïncidence qui provoqua l'ondulation de son bassin. Il remonta ses mains sur  ses hanches alors que lui collait le au de son corps au sien et qu'il titilla son audition de sa voix.

Il se serait presque laissé bercer par ses caresser sur son lobe et par la souplesse de son bassin mais le problème était que le voulait pas rester en arrière. Bien qu'il semblait maîtriser parfaitement la situation, ce n'était pas dans le caractère de Casey de se laisser faire. Il se redressa et lui offrit son beau sourire provocateur.

-Je t'ai connu plus en forme qu'en ce moment.

Une de ses mains s'envola jusqu'au cou de son partenaire de jeu alors que sa bouche se posa du coté inverse. Une plume n'aurait pas été aussi délicate de ses lèvres qui descendirent de son oreille jusqu'à sa clavicule. Sa langue rejoignit sa gorge et s'amusa à récolter le plus de gouttes salées qui recouvraient la peau fragile de sa gorge. Il remonta sur sa joue en même temps que du dos de ses doigts, du bout de ses ongles court il caressait ses côtes. Sa bouche s'arrêta au coin de ses lèvres.

Il quitta la chaleur qui émanait de leur contact pour l'observer et laisser ses mains redécouvrirent ce corps qui avait déjà été sien auparavant, sans aucune pudeur. Son index suivit une ligne imaginaire qui commençait de la base de sa gorge jusqu'à son bas ventre. Il leva les yeux sur les siens.

-J'ai envie qui tu me montres ce que tu as en réserve.


lumos maxima

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1523
Sucettes : 2056
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 23

Your Identity Card
Âge: 19 ans.
Amoureux: Conrad..?
Présent/Absent: Présent.
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Voir le profil de l'utilisateur



Kappei Hazama
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Ven 8 Mai - 15:07

Ses mains se posèrent délicatement sur mes cuisses alors que mon regard absorbait inlassablement le sien dans un ballet visuel. Il susurra quelques mots qui ne me déstabilisèrent pas, ses doigts glissèrent alors jusqu'à mon cou, sa bouche à l'opposé pour baiser doucement ma peau mouillée. Il parcourait ma mâchoire, ma clavicule avec une légèreté impressionnante. Puis, après un moment, j'avais du mal à suivre ses gestes, je le sentais prêt de ma bouche et dans mon dos.

Il me parcourait hors de l'eau, sous l'eau, mon ventre se creusait à son doux contact et mes paupières se fermaient pour mieux capter les sensations que j'avais déjà, un jour, ressenti avec ce même homme. L'idée de le remettre dans mon lit - ou le sien - m'enchantait au plus haut point et l'excitation commençait à peser dans l'atmosphère.

- J'ai envie qui tu me montres ce que tu as en réserve.

Je souris devant sa phrase en sondant son regard sérieux et pris son visage entre mes mains pour l'embrasser, d'abord en le survolant, ensuite plus profondément. Je glissais mes bras autour de son cou, plaquais mon torse chaud contre le sien, toujours en m'y frottant, et inséra ma langue dans sa bouche sans ménagement. Mon sexe, lui, commençait à se manifester contre le sien.

Puis, je me redressais sans le quitter des yeux en me pourléchant les lèvres, j'attrapais d'une main assuré son membre pour le masturber langoureusement, sensuellement, avant de joindre mon propre engin avec le sien entre mes deux paumes. Toujours assis sur ses cuisses je le dévisageais avec désir, jouant du regard entre mes cils, comme d'habitude, léchant un nombre incalculable de fois mes lèvres et approchais mon visage du sien, à quelques centimètres.

- Je suis... très impatient...

Mes lèvres se posèrent à nouveau sur celle de mon plaisir sans pour autant accélérer la cadence lente plus bas ; je ne voulais pas que ça aille trop rapidement, profitant de chaque instant avant de reposer mon menton sur son épaule en gémissant doucement de bien-être à son oreille. Je m'embrasais sans préavis sur lui, mon intérieur hurlait de le sentir en moi.

- J'ai envie...



_________________



Invité


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 123
Sucettes : 263
Date d'inscription : 13/03/2015
Age : 23
Localisation : Pigfarts, It's on mars !!

Your Identity Card
Âge: 21
Amoureux: Nop
Présent/Absent: présent
[✘SEME✘]
Voir le profil de l'utilisateur



Casey Johnson
[✘SEME✘]
Jeu 14 Jan - 20:50
Ravivons nos désires



Ses doigts arrêtèrent leur ascension à la limite de leur objectif. Le contact de ces mains mouillées ou peut-être à cause de l'assaut de ses lèvres friponnes. Une attaque qu'il reçu avec le plus grand des plaisirs. Tellement chaleureuses et tout autant désirables qu'elles ne l'avaient été autrefois. Le frisson qui le parcouru au mouvement de ses bras n'avait rien à voir avec la température insoutenable qui les enveloppait et qui continuait de monter, en devenant presque étouffante. L'air qu'il respirait devenait de plus en plus électrique. Les vagues d’énergie ne cessaient de secouer sa peau, inondant au rythme des gestes de son partenaire, chaque centimètre carré de son épiderme. Des centaines de picotements aussi pénibles qu'agréables.

Kappei vint subitement prendre l'objet de sa masculinité. Il ne l'avait pas vu venir et du se mordre précipitamment la lèvres pour garder contenance. Les caresses qui s'en suivit ne furent qu'une douce torture. Le brun le conduisait petit à petit au feu qui ne tarderait pas à le consumer. S'il ne faisait rien il sombrerait.

Sa mission se compliqua à l'arrivée du membre de son partenaire. Il se raidit, agrippant sa cuisse et sa hanche. Kami-sama donner lui la force de ne pas le bouffer maintenant. Ses mains se détendirent. Son envie de le toucher le guida et du bout des doigts il traça les lignes de son dos jusqu'à se stopper sur sa colonne vertébrale, juste au milieu de ses omoplates. Il amorça sa descente jusqu'à atteindre ses fesses. Si son partenaire ne s'affairait pas sur leur engin, il y aurait planté ses dents.

Son cœur perdait le tempo et découpait son souffle. Qu'il était doué.

-Je suis... très impatient..

Il le devança dans son baiser. Sa main droite prit place sur sa nuque. S'il savait. Lui même n'était plus qu'une bombe à retardement et son membre le lui rappelait bien. Ses mouvements étaient bien trop frustrant.
Un gémissement vint titiller ses tympans.

-J'ai envie.

Quelle douce complainte. Sa main déjà nichée dans son cou fit pression pour l'attirer à lui. Mais ses lèvres ne capturèrent pas sa bouche, oh non. Il était temps qu'il prenne les choses en main. Il franchi la distance qui le séparait du côté non couvert de sa gorge et savoura les gouttes qui ne cessaient de le narguer, glissant sa langue de l'une à l'autre.

Son autre main en possession de son postérieur s'aventura sur la courbe qu'il formait. Sa bouche remonta jusqu'à sa mâchoire. Ses doigts dessinèrent la ligne qui faisaient office de séparation. Ses lèvres embrassèrent sa joue. Son index et annuaire s'égarèrent, se faufilant vers leur cible. Il mordu sa lèvres exerçant une infime pression sur sa nuque. La chaleur s'intensifia autour de ses doigts alors qu'il toucha enfin son futur havre de paix. Il plaqua leurs lèvres pour un énième baiser passionné alors qu'un de ses doigts s'engouffraient en lui. Elle était là l'étincelle qui mettrait le feu a ses poudres.

Sa langue se fraya un passage jusqu'à la sienne.D'un mouvement de buste il inversa les positions avant de doucement bouger son index prisonnier du corps de son amant. Désormais « au dessus » il avait d'avantage de champ libre sur ce corps magnifiquement sculpté. Sa main quitta la nuque du brun pour caler sa jambe fine sur sa hanche et libéré d'avantage de passage à cet annuaire qui vint vite rejoindre la chaleur que lui offrait si généreusement son hôte.

Ses doigts allaient et venaient comme une introduction de chanson, pas trop vite pour ne pas l'emmener de suite à son apogée mais pas trop lent afin que le plaisir monte.
Il libéra ses lèvres et le regarda dans les yeux pour lui offrir son malicieux sourire en coin. Il était si près que le souffle de son amant caressait son nez.

-Laisse moi te faire perdre la tête autant que tu me fais perdre la raison.

Il déposa un chaste baiser sur sa clavicule, attendant le feu vert de son partenaire.


lumos maxima




Jette un noeil-noeil:
 

_________________
Watch me

dance for you tonight.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1523
Sucettes : 2056
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 23

Your Identity Card
Âge: 19 ans.
Amoureux: Conrad..?
Présent/Absent: Présent.
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Voir le profil de l'utilisateur



Kappei Hazama
L'admin qui clear plus vite que son ombre.
Lun 29 Fév - 18:16

Enfin, il s'impatientait. Je pouvais le sentir dans ses gestes plus instinctifs, moins calculateurs qu'auparavant. Et je devais avouer, ça m'émoustillait, sa bouche dévorait mon cou, la jointure de ma mâchoire, ma joue alors que sa main coulait dans ma cambrure pour dessiner la raie de mes fesses dans une ultime caresse.

Il me surprit néanmoins en me basculant sur le dos, de façon à avoir un contrôle total sur mon corps que j'avais de plus en plus de mal à maîtriser. Je le regardais, désireux, me pourléchant les lèvres en les mordillant en contemplant ce tableau qu'il m'offrait : ses pectoraux mouillés, transpirant et haletant, craquant sous le plaisir visuel que je lui offrais. Un vrai régal pour les yeux. Je voulais le gouter, l'aspirant, le manger tout entier et engloutir son sexe en moi.

Casey ne prit pas le temps de me demander la permission, il fondit sur mes lèvres comme un rapace qui aurait trouvé sa proie et m'embrassa avec une fougue que je lui rendis. Ses doigts s'éternisait trop autour de mon anus, d'un petit coup de bassin, je lui donnais mon approbation et il ne tarda pas à me les fourrer, littéralement. Sa puissance, la dextérité dont il faisait preuve et l'odeur qu'il dégageait, masculine, virile et exquise, m’enivrait jusqu'à m'en faire perdre tous les repères. Où j'étais, quand? Je ne m'en souvenais plus.

Ses lèvres s'éloignèrent des miennes, j'émis un couinement plaintif pour lui faire comprendre que ça ne me plaisait pas. Actuellement, j'étais ce que beaucoup de mes ex appelait "ma phase sauvage". Je n'avais plus les rênes, j'étais dépassé par la passion charnelle et la luxure.

- Laisse moi te faire perdre la tête autant que tu me fais perdre la raison, déclara t-il entre deux souffles rauques.

Ok, il était vraiment sexy comme ça. J'aurais pu trouver ça vraiment flatteur qu'il attende que je lui donne mon aval pour me pénétrer, mais ça devenait long. Il m'avait déjà retourné une fois, qu'est-ce qui m'empêchait de le rechevaucher? J'avais certes moins de force, mais l'avantage de la surprise.

Aussi, d'un coup de coude, je réinversa la situation à mon avantage. Lui sur les fesses, à moitié sur le dos contre les pavés, dans une position clairement pas confortable ; mais je m'en battais les couilles, pour le coup. Je grimpais sur lui, le visage avide de sexe, de tout, de lui.

- Laisse moi te chevaucher, répliquais-je en attrapant son sexe entre deux doigts.

Accroupi au dessus de lui, je positionnais mon anus contre son gland, son sexe bien dressé contre ma peau palpitait violemment, m’appelant dans une complainte silencieuse à laquelle je ne tarda pas à répondre en m'y empalant d'un mouvement sec mais expert. Cette action m'arrache un petit cri de plaisir mêlé à la surprise, qui me stoppa pendant quelques instant, satisfait.

- Oh oui, comme ça...

Je n'en pouvais plus. Il fallait qu'il me baise, ici, et maintenant.


_________________



Invité


Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Retour aux sources. [PV: Casey Johnson][+18]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Yaoi RPG V3 :: Sources thermales-
Sauter vers: